Les équipements fetra sont en coulisse de la série «Berlin Station»

Le bureau de la C.I.A. à Berlin cache-t-il une taupe? Un agent Américain suit cette piste dans le milieu des agents secrets internationaux. Les équipements fetra sont toujours visibles en arrière-plan. Ils font partie du scénario du thriller politique « Berlin Station » qui a été diffusé sur les chaines américaines payantes, sur Netflix Allemagne et enfin à la télévision française sur 13ème Rue. Les équipements du fabriquant de Borgholzhausen sont des aides utiles à la réalisation.

Les téléspectateurs sont plongés dans le monde de la politique internationale au travers de 3 saisons de chacune 10 épisodes. Daniel Miller, agent de la CIA interprété par Richard Armitage, un acteur Anglais, recherche une fuite dans la Station Berlinoise des services secrets Américains – ce qui l’entraine irrémédiablement vers des situations compliquées. La série compte également d’autres importants acteurs comme les artistes allemands Heino Ferch, Natalia Wörner et Mina Tander. A Berlin et à Budapest, le tournage a également eu lieu en Espagne, en Autriche et en Norvège. Afin que les scènes paraissent plus réalistes les équipements fetra ne sont pas uniquement utilisés comme accessoires. « Dans la série ils sont présents de façon statique mais également déplacés avec de la documentation dessus » selon Marc-André Gerke.

 

Très présent en coulisse

« Nos chariots de bureau et chariots à dossier de poussée en gris clair s’intègrent parfaitement dans l’ambiance moderne de la série d’espionnage » d’après Monsieur Völlering, responsable marketing chez fetra qui organisa le prêt de onze appareils de manutention. Présents depuis la première saison, ils ne font pas uniquement bonne figure en coulisse. « Les diables et chariots à tube cintrés servent à transporter les accessoires », selon Marc-André Gerke. « Ils ont apporté quotidiennement une aide précieuse à nos équipes de tournage »

 

Leader en fonctionnalité et optique

A la recherche d’accessoires pertinents, les équipes de tournage se sont arrêtées sur les produits fetra. Il fallait trouver des chariots de bureau pouvant s’intégrer harmonieusement dans l’environnement tout en apportant une image réaliste. Les coopérations de cette sorte sont plutôt rares pour fetra. « Il y a quelques années, nous avions une demande de participation à un show télé dans lequel était organisée une course avec des machines à laver devant être déplacées sur un diable » se rappelle Monsieur Kowalke, responsable du service vente chez fetra. Mais, en règle générale, nos produits sont vendus à des revendeurs et de ce fait peuvent très bien être utilisés dans des endroits inédits comme des bateaux de croisière, parcs de vacances, aéroports, au Parlement, mais aussi sur des iles interdites aux voitures où les chars à bras fetra sont très utiles. Des demandes de production de films sont inhabituelles – mais très agréables et comme le résume Jan Völlering « le contact a toujours été franc et agréable et la mise à disposition gratuite d’équipement très appréciée. »

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.

J'ai lu les informations sur la protection des données.